actualités

Concert de Nouvel An Toulouges 13 janvier 2019

Les Toulougiens ont eu la chance d’avoir un beau cadeau pour démarrer la nouvelle année.

En effet, pour la deuxième année consécutive, Monsieur le Maire de Toulouges et ses adjoints ont fait appel à l’Orchestre de Catalogne pour offrir aux administrés un Concert de Nouvel An prestigieux.

Ils n’ont pas été déçus par ce concert concocté spécialement pour eux, par le Directeur Artistique de l’Orchestre de Catalogne sur le thème, choisi par Mr le Maire, des musiques de films.

Avec un orchestre de 12 excellents musiciens professionnels le public s’est laissé entrainer par des magnifiques musiques telles que celles du Parrain, Tous les Matins du Monde, Titanic , Jean de Florette , Singing in the rain …etc.    Il a tout de suite été conquis par ce jeu inter- actif auquel le Directeur artistique les a conviés, en essayant avec beaucoup d’humour, de lui faire trouver les titres des films d’où étaient tirées les musiques interprétées.

Ensuite, beaucoup d’émotions avec un solo du talentueux violoncelliste Vincent Pouchet, dans une magnifique interprétation du « Cant dels Ocells « de Pablo Casals.

Inoubliable !

Sylvain Carboni

Né en 1984, Sylvain Carboni commence le cor avec son père à l’âge de 5 ans au Conservatoire de Perpignan. Il obtient les diplômes de cor et de musique de chambre dans les Conservatoires de Perpignan et Montpellier dans les classes de Jean-Pierre Cénédèse et Olivier Brouard. Il se perfectionne dans les classes de Jean-Michel Vinit et Patrice Petitdidier au sein des Conservatoires de Rueil-Malmaison et Gennevilliers. Il entre en 2005 au CNSMD de Paris dans la classe d’André Cazalet.

Dans le cadre du programme Erasmus, il étudie à la Hochschule für Musik und Theater Felix Mendelssohn Bartholdy de Leipzig dans la classe de Thomas Hauschild. Il est Membre du Gustav Mahler Jungendorchester et de l’Orchestre Français des Jeunes. Lauréat de plusieurs concours internationaux : Porcia, Tarragone et Sannicandro di Bari, demi-finaliste du concours du Printemps de Prague en 2013, il joue comme soliste et musicien d’orchestre en France, Espagne, Italie, Allemagne, Autriche.

Depuis 2010 il est co-soliste à l’Opéra de Marseille et en décembre 2016 intègre l’Orchestre national Montpellier Occitanie comme soliste.

Très beau concert, encore une fois à Sorède.

Les musiciens de l’Orchestre National du Capitole de Toulouse ont charmé un public très nombreux (salle comble) qui s’est laissé emporter par cette insaisissable émotion que seul le violoncelle peut donner.

Tour à tour 11, puis 4, puis 5, …les musiciens ont exécuté un ballet sur scène suivant les variations du programme choisi, laissant à chaque changement de tableau, le public en attente de la pièce suivante.

Profonde émotion avec le Kaddish de Maurice Ravel, vivacité avec Astor Piazzolla, et

ravissement avec la valse magique de Yoann Strauss Le Beau Danube Bleu, ovationnée par le public debout.

Satisfaction du public et des organisateurs qui se sont donné rendez-vous l’année prochaine.

Merci à l’Indépendant pour leur article que vous pouvez lire en cliquant ici.

Concert de Nouvel An Toulouges 14 janvier 2018

Les Toulougiens ont eu la chance d’avoir un beau cadeau pour démarrer la nouvelle année.

En effet Monsieur le Maire de Toulouges et ses adjoints ont souhaité offrir aux administrés un Concert de Nouvel An prestigieux.

Ils n’ont pas été déçus par ce concert concocté spécialement pour eux, par le Directeur Artistique de l’Orchestre de Catalogne.

Avec un orchestre de 12 excellents musiciens professionnels, une dose de musique classique (Strauss, Tchaïkovski, Bizet…), une dose de Catalinité (Pau Casals) et la grâce de 2 danseurs du Ballet du capitole de Toulouse.

Un moment de pure beauté.

Inoubliable !

Eric Rouget, alto

Né à Montpellier, il obtient un prix de musique de chambre et un premier prix d’alto au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et est admis en cycle de perfectionnement au Royal College of Music de Londres. Il est invité en 1998 par l’Académie Européenne Mozart, à Varsovie.

Il a depuis beaucoup joué en Europe.

Depuis 2000, il est alto solo de l’Orchestre national Montpellier et joue en soliste avec l’orchestre ou en musique de chambre pour laquelle il se passionne avec entre autres R. Capuçon, M. Portal, J.-B. Pommier, G. Pludermacher, A. Altinoglu, R. Perraud, N. Dautricourt, S. Nemtanu.

Il est régulièrement invité dans de nombreux festivals et en 2008, fonde avec les solistes de l’OONM le quatuor « Molière » avec lequel il se produit régulièrement en concert.

Gala des Etoiles

Le gala des Etoiles a enchanté le public venu très nombreux ( 1200 personnes assises et près de 200 personnes debout).
IL a longuement applaudi les artistes sur le plateau ce soir-là, tous professionnels  du grand Capitole de Toulouse  : seize  des plus brillants musiciens et six  magnifiques danseurs et danseuses,  sous la direction artistique du  violoncelliste Vincent Pouchet , adulé des fidèles de l’Orchestre de Catalogne et dont la réputation n’est plus à faire.

Quelques photos de cette inoubliable soirée dans le cadre somptueux du Palais des Rois de Majorque de Perpignan.

David Niemann, direction musicale

David Niemann a été nommé chef d’orchestre assistant de l’Opéra Orchestre national Montpellier Occitanie pour les saisons 2015/2016 et 2016/2017.

Chef d’orchestre allemand et violoniste David Niemann débute l’étude du violon à 3 ans. Depuis lors, il s’est produit dans des formations de musique de chambre et des orchestres, dans des salles de concerts comme le Konzerthaus de Berlin, Rudolphinum de Prague ou Gewandhaus de Leipzig et a effectué des tournées en Chine et en Russie. Il a étudié la conduite orchestrale à l’Université Folkwang de sa ville natale Essen avec David de Villiers, à l’Académie Sibelius avec Leif Segerstam et obtenu récemment son Bachelor à l’Académie de Musique de Hambourg auprès de Ullrich Windfuhr. Il poursuit ses études de direction d’orchestre au Conservatoire d‘Amsterdam et au Conservatoire Royal de La Haye avec Jac van Steen, Ed Spaanjard et Kenneth Montgomery. Il se perfectionne également auprès de Ulrich Windfuhr à l’Académie de Musique de Hambourg. En 2014, à l’Académie de Musique à Aspen, il étudie auprès de Robert Spano et Hugh Wolff.

David Niemann a dirigé des concerts, des enregistrements studio et des répétitions avec des orchestres comme l’Orchestre symphonique de la Radio de Stuttgart, Orchestre symphonique du MDR de Leipzig, Orchestre philharmonique des Pays-Bas, Orchestre de chambre de Stuttgart, Orchestre symphonique de Bochum, Orchestre philharmonique de Jéna et Orchestre symphonique de  Bergische.

Il a participé aux master-classes de Alan Gilbert, James Ross, Johannes Schlaefli, Benjamin Zander, Jorma Panula et Marc Albrecht.

Il a dirigé Così fan tutte de Mozart (2010), Die Fledermaus de Strauss (2012) à l’Académie de Musique de Leipzig; ainsi qu’une production de Christian Josts, The Arabian Night, à l’Académie de Musique de Hambourg (2013).

En 2013, il a été l’assistant musical d‘Emmanuel Krivine à l’Opéra Comique dans Manfred de Schumann.

En 2015, il a remporté le deuxième prix du prestigieux concours Nikolai Malko pour jeunes chefs d’orchestre à Copenhague.

Pour la saison 2016/2017, il fait ses débuts avec le l’Orchestre de la Résidence de La Haye, l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg, l’Orchestre National de Lille, l’Orchestre Philharmonique de Copenhague et l’Orchestre Philharmonique de Turku (Finlande).

 

 

Bastien Baumet, euphonium

Né en 1988 à Pont-Saint-Esprit (Gard), Bastien débute son apprentissage musical à l’âge de 6 ans à Saint-Just-d’Ardèche (07) et à l’école de musique de Bollène (84) avant d’intégrer l’École Nationale de Musique de Nîmes dans la classe de Patrick Maurin où il obtient en 2003, une médaille d’or d’euphonium à l’unanimité avec les « félicitations du jury ». Puis, en 2005, il obtient ses diplômes de formation musicale ainsi qu’une médaille d’or d’euphonium à l’unanimité avec les « félicitations du jury » à l’École Nationale de Musique de Villeurbanne dans la classe de Christian Delange.

En 2006, à 17 ans, il est reçu premier nommé au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris dans la classe de Philippe Fritsch et Jean-Luc Petitprez ainsi que dans la classe de musique de chambre de Jens Mc Manama. Bastien participe également aux masters classes de Steven Mead, Shoichiro Hokazono, Ivan Millhiet… En 2006, il est lauréat du Concours Européen pour Jeunes Solistes au Luxembourg.

D’autre part, il se produit en récital ou au sein de formations de musique de chambre et également en soliste avec orchestre d’harmonie, brass-band ou orchestre symphonique.

Bastien est Euphonium solo du Paris Brass-Band (Champion de France 2012, 2013, 2014) et membre du Prestige Brass Quartet (CD « Divertimento »).

Par ailleurs, depuis 2006, il est régulièrement sollicité par des formations telles l’Orchestre National de Lyon, l’Orchestre de la Suisse Romande, l’Orchestre Philharmonique de l’Opéra de Marseille, l’Orchestre Philharmonique de Radio-France (tournée à Monte-Carlo et Londres), l’Orchestre de l’Opéra National de Paris, l’Orchestre National du Capitole de Toulouse (tournée en Europe : Hamburg, Berlin, Bruxelles, Vienne, Modène, Budapest, Belgrade, Varsovie, Zagreb ; tournée en Asie : Osaka, Kyoto, Tokyo ; tournée en Amérique du Sud : Brésil, Argentine…), l’Orchestre national de Montpellier, l’Orchestre National de France, l’Orchestre de Bretagne, l’Orchestre National de Bordeaux-Aquitaine.

Ces expériences l’amènent à jouer dans des lieux prestigieux, comme les Chorégies d’Orange, la salle Pleyel (Paris), le Forum Garibaldi (Monte-Carlo), le Théatre du Chatelet (Paris), le Royal Albert Hall (Londres), le Laeiszhalle (Hambourg), le Konzerthaus (Vienne), le Musikverein (Vienne), le Kolarac Concert Halle (Belgrade), l’Opéra de Rennes, l’Opéra Bastille, la Philharmonie du Luxembourg, la salle Gaveau, le Corum de Montpellier, Concert Hall (Kyoto), Suntory Hall (Tokyo), Memorial Concert Hall (Taipei) et de travailler avec les plus grands chefs d’orchestre tel Jean-Claude Casadesus, Myung-Whun Chung, Tugan Sokhiev, Pinchas Steinberg, Pierre Boulez, Leonard Slatkin, Philippe Jordan, Vasily Petrenko, Mikko Franck.

Courant 2007, il est admis successivement sur concours au sein du pupitre d’euphonium de la Musique de la Flotte de Brest ainsi qu’au pupitre de saxhorn-basse à l’Orchestre de la Musique de l’Air et à l’Orchestre d’Harmonie des Gardiens de la Paix de la Préfecture de Police de Paris, poste qu’il occupe à ce jour.

En 2008, il remporte le 1er prix du concours international de Jeju en Corée du Sud, un des concours les plus prestigieux pour euphonium. En juin 2012, il gagne le prix de soliste à l’Open d’Amboise de Brass-band.

Bastien obtient un 1er prix au CNSMD de Paris mention Très Bien à l’unanimité du Jury en juin 2009 et est nommé professeur au Conservatoire du 13ème arrondissement en juillet 2011.

Depuis 2008, Bastien se produit régulièrement en soliste en France et à l’étranger, où il y donne également des master-classes.

En Janvier 2012 il sort son premier CD « Art of the Euphonium » chez Indesens.

En 2014, il sort son deuxième disque « Portraits » en duo avec Alexis Demailly.

Bastien est artiste Buffet-Crampon (Besson/Courtois), et joue l’Euphonium Besson Sovereign 967T.

Thomas Callaux trombone

Originaire de Diéval (Pas de Calais), Thomas Callaux prend ses premiers cours de piano à l’âge de sept ans. En 1997, il commence le trombone à l’école de musique de Marles-les-Mines avec Nicolas Lefebvre (trombone basse du Brass Band Nord Pas de Calais), puis poursuit ses études aux Conservatoires de Lille et de Paris dans les classes de Christian Bogaert et Jacques Mauger. Dans ces institutions, il étudie également le piano auprès d’Eric Pauwels, Marc Lys et Jean-Michel Dayez.

En septembre 2006, il est admis au CNSMD de Lyon dans la classe de trombone de Michel Becquet et commence, l’année suivante, l’étude de la sacqueboute, ancêtre du trombone, auprès de Daniel Lassalle. Il obtient son Master en 2011.

Durant sa scolarité au sein de cette grande institution culturelle, il remporte le quatrième prix du Concours international du Lions Club à Tampere (Finlande), ainsi que le deuxième prix du Concours international de la ville de Chieri (Italie).

Durant quatre ans, il a été trombone solo du Brass Band Nord Pas de Calais, (champion de France 2009, 2010 et 2011) avec lequel il se distingue en remportant le Prix de Soliste, en 2009, à l’Open de France de Brass Band à Amboise.

En 2013, il obtient un troisième Prix International du Concours de Jeju (Corée du Sud).

Thomas Callaux a collaboré avec quelques-uns des grands orchestres français : l’Orchestre de Paris, l’Orchestre Philharmonique de Radio France, l’Orchestre de l’Opéra de Marseille, l’Orchestre de l’Opéra de Rouen et celui de l’Opéra de Saint-Étienne, ainsi qu’avec des ensembles prestigieux tels que : Les Sacqueboutiers de Toulouse.

Il se produit également comme soliste lors de récitals avec orgue, orchestre de chambre, brass band.

Depuis décembre 2011, il est trombone solo de l’Opéra Orchestre national Montpellier Languedoc-Roussillon.

Emotions en public, dirigé par Michel Quéval

Emotions en publicL’ORCHESTRE De CATALOGNE enregistre en public en 2003, sous la baguette de Michel QUEVAL au théâtre de Perpignan, la Moldau de SMETANA, les Préludes Symphoniques de LISZT, la SYmphonie du Nouveau Monde de DVORAK., enregistrement saluté par la critique et présenté sous le label ‘émotion en public’ par les autorités culturelles régionales sous le haut patronage de René KOERING en 2004.
En 2004, toujours sous la baguette du Maître fondateur de l’ORCHESTRE DE CATALOGNE Michel QUEVAL enreristre un programme de musique espagnole qui obtient à Paris le premier prix des enregistrements ‘chasseurs de son’ de Radio-France sous les micros de Marc BERDUGO.